Dans le cadre du reconfinement national, Arval est pleinement mobilisé pour assurer votre mobilité et vous permettre de poursuivre votre activité aussi sereinement que possible.

Nos services restent opérationnels, et nos équipes joignables comme à l’accoutumée pour vous accompagner au quotidien.

Prenez soin de vous.

Home > Ce qui change sur la route des vacances

Ce qui change sur la route des vacances

Limitation de vitesse revue à la hausse, zones interdites en cas de pics de pollution… la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) entrée en vigueur fin 2019 change la donne pour les déplacements.

 

LE RETOUR (HÉSITANT) DES 90 KM/H
Depuis janvier 2020, les départements peuvent relever à 90 km/h la limitation de vitesse sur le réseau routier hors agglomération. Cette mesure reste très encadrée : seules les routes secondaires qui ne traversent aucune agglomération ou intersection pendant 10 km, seront susceptibles de bénéficier d’une dérogation à la limitation actuelle.
Ce qui change : il est important de rester vigilant à la limitation de vitesse qui s’applique dans le département où vous circulez, et de se référer aux panneaux de signalisation.

90 km h
 
Source : Le Figaro

 

DAVANTAGE DE BORNES DE RECHARGE ÉLECTRIQUES

Pour accompagner la transition vers des véhicules plus respectueux de l’environnement, la LOM imposait de multiplier par 5 le nombre de bornes de recharge électriques publiques d’ici 2022. Depuis, le plan gouvernemental de soutien à l’industrie automobile est passé par là et souhaite pousser encore plus loin le développement de l’usage des véhicules électriques et des hybrides rechargeables. Le gouvernement a pris ainsi l’engagement d’accélérer le déploiement des bornes électriques sur tout le territoire. L’objectif est désormais d’atteindre dès 2021, 100 000 points de recharge.
Ce qui change : davantage de bornes pour recharger vos véhicules sur la route des vacances, c’est plus de tranquillité d’esprit.

Source : Agence parisienne du climat

 

LES ZONES A FAIBLES EMISSIONS (ZFE)

Afin de limiter les pics de pollution, les communes de plus de 100 000 habitants peuvent à présent créer des « Zones à Faibles Émissions ».
Identifiés sur la base des vignettes Crit’Air, les véhicules les plus polluants ne seront plus autorisés à circuler dans ces espaces sur certaines plages horaires. Les communes baliseront l’approche d’une ZFE à l’aide d’une signalisation spécifique et vous indiqueront les itinéraires alternatifs à emprunter.
Ce qui change : autour des grandes agglomérations concernées, mieux vaut anticiper ses déplacements en cas de restriction et regarder quel itinéraire « bis » peut être envisagé.

zone circulation restreintemap

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

 

MOBILITÉ EN LIBRE-SERVICE RÉGULÉE

Bonne nouvelle ! La LOM encadre la mobilité en libre-service (vélos, trottinettes électriques). Les trottinettes sont interdites sur les trottoirs et doivent rouler sur les pistes cyclables ou sur les chaussées pour lesquelles la vitesse maximale autorisée ne dépasse pas les 50 km/h
Ce qui change : Un meilleur partage de la route, c’est un trafic plus fluide et une conduite plus sereine, y compris sur les lieux de vacances.

Trottinettes électriques

 

>> Les énergies alternatives grandes gagnantes du confinement

>> La décontamination de vos véhicules réalisée sur site

>> Les premiers enseignements de la crise pour la gestion de flotte