2020, l’annee des hybrides rechargeables

2020, l’annee des hybrides rechargeables

Actualités marché
Lundi, 18 janvier 2021
Voiture électrique Arval

Certes, le marché du véhicule d’entreprise n’a pas réussi à battre en 2020 un nouveau record en termes d’immatriculations. Mais, il a malgré tout enregistré plusieurs points positifs, au premier rang desquels, l’explosion de la demande de véhicules hybrides rechargeables ; signe que la transition énergétique est réellement engagée sur des parcs automobiles jusqu’alors très « branchés » sur les motorisations thermiques.

Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, il s’est immatriculé dans les entreprises plus de modèles hybrides rechargeables sur l’année 2020 que de véhicules 100 % électriques : 32 490 hybrides rechargeables contre 29 782 modèles 100 % électriques. Au total les immatriculations de VP (Véhicules Particuliers) et de VUL (Véhicules Utilitaires Légers) hybrides rechargeables affichent une croissance de 276 % contre 42,96 % pour les électriques. Et en parts de marché, les hybrides rechargeables s’arrogent désormais 4,3 % des immatriculations de véhicules d’entreprises, contre 3,94 % pour les électriques.

L’engouement des décideurs pour ces modèles alliant l’électrique et l’essence s’explique sans doute par leur volonté de mener une transition énergétique en douceur au sein de leurs parcs et auprès de leurs collaborateurs. Rouler à bord d’un hybride rechargeable permet de « conduire le changement » progressivement en répondant à la fois aux exigences de verdissement des parcs et aux habitudes de conduite des usagers. Le coup de pouce donné par les pouvoirs publics sous la forme d’un bonus à l’achat ou à la location de 2 000 € explique sans doute également cette envolée des commandes.

Parmi les autres tendances du véhicule d’entreprise à retenir en 2020, citons la bonne résistance de ce marché qui, malgré deux confinements, a réussi à contenir son repli à -16,51 % pour un total de 755 223 VP + VUL immatriculés. A cet égard, il fait nettement mieux que le marché automobile dans son ensemble, lequel affiche un recul de - 23,81 %, avec 2 052 498 VP + VUL immatriculés sur douze mois (253 jours ouvrés).

Pour retrouver l’ensemble des chiffres clés du marché du véhicule d’entreprise en 2020, rendez-vous sur le site de l’ Arval Mobility Observatory

Arval Mobility Observatory