Accueil > À propos d'Arval > News > Impact sur la motorisation essence/diesel

Impact sur la motorisation essence/diesel

Impact sur la motorisation essence/diesel

Jeudi, 2 mars 2017
Loi de finance 2017 : impact sur la motorisation essence/diesel

Dans le cas d’un kilométrage annuel faible, une motorisation essence pouvait s’avérer plus avantageuse en terme de TCO*.

La loi de finance pour 2017 est venue appuyer encore un peu plus ce propos.

En effet, depuis le 1er janvier, les entreprises peuvent déduire 10% de la TVA sur l’essence qu’elles acquièrent pour l’usage de leurs voitures particulières, un abattement revalorisé tous les ans pour égaler celui du diesel en 2021 (en atteignant les 80%).

A terme, cette mesure permettra aux gestionnaires de flotte de choisir les véhicules en fonction de leur utilisation et non plus de la fiscalité.

 
Date d’entrée en vigueur  Pourcentage de TVA déductible (essence)
1er janvier 2017 10%
1er janvier 2018  20%
1er janvier 2019  40%
1er janvier 2020  60%
1er janvier 2021  80%

Source : Flottes Automobiles

* Total cost of ownership : coût total de détention