Les mobilites alternatives prennent leur place en entreprise

Les mobilites alternatives prennent leur place en entreprise

Actualités marché
Jeudi, 22 avril 2021
Mobilités alternatives

Les mobilités alternatives sont bel et bien en marche dans les flottes d’entreprise. Selon le dernier Baromètre des flottes et de la mobilité, réalisé par l’institut Kantar pour l’Arval Mobility Observatory, 77% des gestionnaires de parcs en France proposent désormais au moins une solution de ce type. C’est 15 points de plus par rapport à 2020, ce qui prouve l’intérêt.

Parmi l’éventail des solutions proposées, certaines conviennent davantage à la situation sanitaire actuelle : c’est notamment le cas du Budget mobilité, que 45% des gestionnaires interrogés disent utiliser (ils n’étaient que 13% il y a un an) ou l’autopartage (42 % contre 18 % en 2020). A plus long terme, le vélo partagé pourrait aussi trouver sa place dans le panel des mobilités alternatives : 6 entreprises sur 10 disent vouloir l’implémenter d’ici trois ans. Quant aux applications de réservation, comme le MaaS, et au budget mobilité, ils pourraient être mis en place par 7 entreprises sur 10 à cette date. Au final, selon le Baromètre, plus de 8 entreprises sur 10 déploieraient au moins une solution de mobilité partagée d’ici trois ans, l’intérêt pour cette thématique augmentant avec la taille de l’entreprise.

Parmi les entreprises éligibles au déploiement d’un plan de mobilité (à savoir les sites de plus de 50 personnes, selon la loi d’Orientation des Mobilités), les mesures telles que le télétravail (59%), le covoiturage (43%) ou encore la prise en charge des abonnements (39%) sont les plus couramment utilisées. Le recours au vélo électrique (33%) ou à des navettes entre la gare et le bureau (23 %) font aussi partie des solutions.

Diagramme

Vous pouvez accéder à l’intégralité des résultats du Baromètre 2021 ici

Arval Mobility Observatory