Dans le cadre du reconfinement national, Arval est pleinement mobilisé pour assurer votre mobilité et vous permettre de poursuivre votre activité aussi sereinement que possible.

Nos services restent opérationnels, et nos équipes joignables comme à l’accoutumée pour vous accompagner au quotidien.

Prenez soin de vous.

Home > Presentation Arval > News > Vehicule Electrique Des Signaux Au Vert

Véhicule électrique : des signaux au vert

Véhicule électrique : des signaux au vert

Actualités marché
Lundi, 19 octobre 2020
jeune femme recharge

Avec + 198 %* d’immatriculations en juillet-août 2020 en France par rapport à la même période l’année précédente, le véhicule électrique connaît un véritable engouement auprès des particuliers comme des entreprises, chacun étant soucieux de favoriser des véhicules plus respectueux de l’environnement. 

Autonomie, développement des points de recharge, bonus écologique : de nombreux signaux sont au vert pour enclencher ou poursuivre l’électrification de votre parc automobile.

*Source : Avere-France.

 

AUTONOMIE, RECHARGE : DES CONDITIONS D’USAGE FACILITÉES

Bonne nouvelle pour le véhicule électrique, les freins historiques à son adoption sont progressivement levés, le premier étant l’autonomie. Avec désormais 300 à 400 km d’autonomie selon les versions, les nouveaux modèles de véhicules électriques présentent des performances nettement améliorées par rapport aux premières gammes, assurant la sérénité de vos conducteurs sur de plus longs trajets.

Par ailleurs, le nombre de bornes de recharge publiques se développe rapidement, avec +15 % de bornes en un an selon l’Avere-France. En septembre 2020, la France comptait ainsi 30 000 points de recharge publics, l’objectif du gouvernement étant d’atteindre 100 000 points de recharge d’ici 2021. Le développement des bornes de recharge sur autoroute (115 stations Total équipées d’ici fin 2022, 80 stations avec Ionity…) contribuera également à l’atteinte de cet objectif.

Source : Voitures électriques : l’Avere-France très optimiste sur le réseau des bornes de recharge, les numériques.com, septembre 2020 

 

UN COÛT D’ENTRETIEN MOINS ÉLEVÉ

Autre point favorable au véhicule électrique : son coût d’entretien (120 euros en moyenne par an, selon Automobile Club Association) s’avère beaucoup moins élevé que celui d’un véhicule thermique. En effet, les voitures électriques possèdent moins d’éléments à entretenir et remplacer. À titre d’exemple, le moteur électrique n’a pas besoin d’huile ou de filtres et en l’absence de boîte de vitesses, il n’y a pas de disques d’embrayages à changer. Quant aux freins, ils sont beaucoup moins sollicités sur un véhicule électrique, le conducteur n’ayant qu’à lever le pied pour ralentir.

Sources : « Pourquoi l’entretien des voitures électriques coûte moins cher », leparisien.fr, juin 2020.

 

UN BONUS ÉCOLOGIQUE POUR FRANCHIR LE PAS 

Le développement des véhicules électriques peut également s’appuyer sur un contexte fiscal favorable, notamment avec le bonus écologique accessible pour la location longue durée d’un véhicule électrique neuf :

  • Jusqu’au 31 mars 2021, ce bonus est de 5 000 euros maximum pour une entreprise, son montant étant variable selon le prix du véhicule. Pour en bénéficier, votre entreprise doit être domiciliée en France et le véhicule électrique remplir certaines conditions, notamment être neuf et loué pour une durée d’au moins 2 ans*.

  • Et après? Selon le projet de loi de finances 2021 en cours de discussion, les aides à la location d’un véhicule électrique devraient se poursuivre, mais avec une diminution progressive sur les deux années qui viennent.

Sources : service-public.fr ; Décret n° 2020-656 du 30 mai 2020 relatif aux aides à l’acquisition ou à la location des véhicules peu polluants ; Le bonus écologique sera moins intéressant en 2021, lefigaro.fr, octobre 2020.

 

Nous nous tenons à votre disposition pour vous accompagner dans l’électrification de votre parc automobile, avec une offre complète de véhicules et de bornes qui s’adapte à vos besoins et usages.

* Le bonus concerne tous les véhicules éligibles facturés entre le 1er juin 2020 et le 31 mars 2021. En application du décret 2020-565 du 30 mai 2020, entré en vigueur le 1 er juin 2020, modifié par le décret du n° 2020-955 du 31 juillet 2020, la déduction du Bonus écologique 2020 s’entend sous réserve de justifier de la signature du bon de commande (Condition Particulière) avant le 31/12/2020, de la livraison effective du véhicule et d'un démarrage de la facturation avant le 31/03/2021.