Home > Reprise de vos activités et sécurité de vos salariés : les solutions

Reprise de vos activités et sécurité de vos salariés : les solutions

reprise de vos activités et sécurité

Quelle période nous venons de vivre ! Brutal coup de frein sur nos activités, urgence à protéger l’ensemble de nos salariés, mise en place de cellules de crise, … depuis le 17 mars, nos entreprises et nos organisations ont été mises à rude épreuve.
Aujourd’hui, le contexte sanitaire nous impose encore la prudence, mais l’activité économique reprend progressivement et redevient notre priorité.

Pour permettre cette reprise, les salariés doivent pouvoir se déplacer de nouveau, voire reprendre leurs missions au plus vite pour ceux qui ont vu leur activité suspendue. Mais pas à n’importe quel prix : leur sécurité doit être assurée, les investissements rester prudents et les solutions, agiles et non engageantes, devant l'incertitude quant à la vitesse et l'ampleur de la reprise d'activité.
Des conditions qui amènent les entreprises à repenser leurs objectifs à court terme. Ainsi, elles seraient plus de 80 % à souhaiter mettre en place de nouvelles solutions de mobilité, non prévues dans les objectifs initiaux de 2020 (enquête lecteurs Flotte Auto - avril 2020). Des choix qui répondront aux attentes de leurs salariés, puisque 63 % d’entre eux sont demandeurs de solutions de mobilité durable. La tendance liée au partage des véhicules (autopartage, co-voiturage) et le regain d’intérêt pour le vélo, vont donc se confirmer. Partagé, acquis à titre personnel ou par l’intermédiaire de l’entreprise, le vélo a le vent en poupe, poussé par les aides gouvernementales et les conditions de circulation facilitées par la multiplication des pistes cyclables dans les villes.
Ces solutions ont l’avantage de pouvoir être mises en place rapidement dans votre entreprise. A titre d’exemple, Arval déploie une solution de vélopartage en moins de 8 semaines et d’autopartage en 3 semaines dès lors que vous intégrez des véhicules de votre parc dans la flotte partagée.

 

Le contexte sanitaire met les nouvelles mobilités à l’honneur et, dans le même temps, impose de nouveau la voiture comme le moyen de déplacement privilégié pour 62 % des Français (Le comportement des automobilistes face au Coronavirus - Etude « 40 millions d’automobilistes » - mars 2020).
L’enjeu consiste donc pour les entreprises à donner accès à un véhicule très rapidement à leurs salariés. Qu’il s’agisse d’un véhicule loué pour le compte du collaborateur ou de lui offrir l’opportunité d’acquérir un véhicule à titre privé à des conditions financières attractives, faciliter la démarche d’achat d’un salarié impacte toujours positivement l’image employeur de l’entreprise :

  • La mise à disposition d’un véhicule récent, très bien équipé, dans un délai inférieur à 10 jours et pour une durée d’1 à 24 mois (location moyenne durée). Le véhicule, après lavage et désinfection, est livré sur le site de l’entreprise ou au domicile du collaborateur. Il peut être rendu avant la fin du contrat de location et sans pénalité pour donner de la souplesse à la gestion du parc.
  • Le site de vente des véhicules d’occasion autoselect.arval.fr. Ce sont plus de 500 véhicules de qualité, disponibles à la vente des particuliers
  • Le rachat d’un véhicule dont le contrat de location arrive à échéance. C’est une belle occasion pour le conducteur ou tout autre salarié de l’entreprise, d’acquérir un véhicule bien entretenu à un coût inférieur au marché d’environ 15 % en moyenne.


En parallèle, la responsabilité environnementale, toujours au cœur des préoccupations des entreprises, orientera naturellement les choix de motorisations vers des véhicules électriques ou hybrides. Choix d’autant plus facile que le premier motif de nos déplacements quotidiens est le trajet domicile-travail (Institut de Recherche sur les Mobilités), avec une distance à parcourir souvent limitée.
Ainsi, les tendances identifiées depuis plusieurs années, mais qui ne parvenaient pas toujours à évoluer significativement vont s’imposer rapidement.
 

« […] nous recevons un grand nombre de demandes pour permettre aux collaborateurs de nos clients de changer leur mode de transport, notamment dans Paris intra-muros et dans les grandes métropoles. Arval est en mesure de proposer des véhicules d’appoint et des solutions de mobilité basées sur le vélo. Il pourrait se produire en France ce qui a été constaté en Chine depuis un mois et demi : un doublement de l’usage de l’automobile, remplaçant l’usage de transports en commun pour conserver la distanciation nécessaire »

Ferréol Mayoly, Directeur général d’Arval France