Accueil > Tendance de société : lorsque la possession laisse sa place à l’usage. Application dans le secteur automobile avec l’autopartage.

Tendance de société : lorsque la possession laisse sa place à l’usage. Application dans le secteur automobile avec l’autopartage.

AutopartageDepuis quelques années, les habitudes de consommation évoluent : le rapport à la possession laisse sa place à l’usage. Il n’est par exemple plus impératif de posséder un morceau de musique, l’écouter sur une plateforme de partage suffit.

La mobilité suit cette tendance et  passe de la possession à l’utilisation de la voiture grâce à la très forte croissance des secteurs de la location, de l’autopartage et du covoiturage. Si dans le passé , la possession d’un véhicule marquait le passage à l’âge adulte, les nouvelles générations ne voient désormais plus la possession d’un véhicule  comme une nécessité et cherchent des modes de consommation alternatifs pour se rendre d’un point A à un point B.

Ainsi, des services de mobilité partagée se développent pour répondre à cette tendance de consommation collaborative : les services d’autopartage, qui touchent aussi bien les particuliers que les entreprises. Avec une croissance importante des abonnements, l’autopartage est désormais adopté par les entreprises.  Une popularité qui continue de croître : Frost & Sullivan estime que d’ici 2018-2020, 80 000 véhicules devraient fonctionner en autopartage dans les entreprises en Europe.

 

L’autopartage : explication et fonctionnement

L’autopartage est la location en libre-service d’une voiture. Ce service répond à un besoin ponctuel de mobilité, où l’utilisateur est autonome de la réservation à la restitution du véhicule. Basé sur des modèles B2C et P2P (de particulier à particulier), l’autopartage se diffuse maintenant en BtoB.

Fort de son savoir-faire dans la gestion de flotte automobile, Arval est le 1er loueur LLD à proposer une solution d’autopartage intégrée et sur-mesure en BtoB. Lancé en 2011, ce service permet la mutualisation du parc, accessible par les salariés afin de répondre à leur besoin de mobilité. Les voitures sont optimisées à leur utilisation réelle.

L’autopartage facilite la gestion du parc automobile tant en termes d’usage que de pilotage. Cette solution procure aux entreprises différents avantages  :

  • elle facilite la gestion du parc automobile en termes d’usage et de pilotage
  • elle permet aux entreprises  de mieux maitriser leurs  coûts… 
    les entreprises font des économies sur les coûts de déplacement en flotte et hors flotte (taxis, IK, location courte durée) et peuvent rationnaliser jusqu’à -30% sur le budget TCM (Total Cost of Mobility)
  • … tout en intégrant les enjeux de développement durable… 
    les entreprises réduisent leur impact écologique
  • …et possède également  une dimension sociale 
    les entreprises ont la possibilité d’ouvrir le service aux déplacements personnels des salariés, qui peuvent l’utiliser moyennant finance

 

L’AutoPartage par Arval : savoir anticiper

Via sa solution, Arval propose un module de « réservation intelligente » qui propose le véhicule le mieux adapté en fonction du déplacement du Collaborateur (véhicule électrique vs véhicule thermique). C’est d’ailleurs dans une logique d’engagement RSE qu’Arval propose une flotte mixte afin de fournir « la bonne énergie pour le bon déplacement », précise Philippe Darmon, chef de produit Arval France.

Toujours en avance, Arval joue la carte du Digital avec son application autopartage. Elle accompagne le conducteur de la réservation à la restitution de son véhicule. Outre la possibilité de réserver en 3 étapes, l’application est dotée d’une fonctionnalité pratique : l’accès au véhicule sans clé et sans badge.

Logo autopartage