Les idées reçues sur la LLD en infographie

Infographie – 7 idées reçues sur la location longue durée de véhicules

Mobilité 15 Aug 2020 , par
La Rédaction

Les avantages de la location longue durée (LLD) sont bien connus et reconnus. Pourtant, la LLD fait encore l’objet d’un certain nombre d’idées reçues. Vous n’arrivez pas à distinguer le vrai du faux ? Vous avez toujours quelques doutes sur la pertinence de la formule ? Passons en revue quelques idées reçues !

 

Idées reçues sur la LLD : l'infographie

 

—  La LLD n’est pas intéressante pour les faibles kilométrages

 

Voilà une première idée reçue bien loin de la réalité ! Si vous faites peu de kilomètres, vous pourrez garder votre véhicule plus longtemps. Et contrairement au cas d’un véhicule acheté, le coût de détention et les dépenses d’entretien resteront comprises dans le loyer, tout comme les services associés et le temps de gestion !

 

 

—  La LLD revient à payer sans cesse… un véhicule amorti ne coûte plus rien

 

C’est encore une légende ancrée dans les esprits ! Si elle peut avoir du sens en regardant uniquement le financement du véhicule, elle ne tient pas compte des coûts d’entretien et des coûts d’usage qui vont, avec le temps, alourdir le budget. A contrario, les véhicules en LLD bénéficient des dernières avancées technologiques, ce qui représente des économies de carburant et d’émissions de CO2.

 

 

—  Il y a toujours des frais en fin de contrat LLD

 

Non, ce n’est pas systématique ! Le véhicule doit être rendu dans un état dit « standard » défini par le Syndicat des Entreprises des Services Automobiles en LLD – qui prend en compte une « usure autorisée ». Si vous avez conservé un véhicule pendant quatre ans, et parcouru 100 000 km, les loueurs ne s’attendent pas à ce que vous leur rendiez un véhicule neuf !

 

 

—  Le bon couple durée / kilométrage est complexe à estimer

 

Ce n’est pas un problème ! Avec la LLD, le loyer est calculé en fonction de la durée et du kilométrage annuels… Mais vous avez le droit de vous tromper, de rouler plus ou moins que prévu, et de demander à ajuster le contrat. Prévoyez simplement cette flexibilité, dès le départ, dans votre cahier des charges, en fonction de l’usage que vous prévoyez de faire du véhicule !

 

 

—  Passer à la LLD revient à fermer mon garage intégré

 

Encore une idée fausse sur la LLD ! Certaines opérations peuvent effectivement être confiées à des ateliers externes, car les nouvelles technologies complexifient l’entretien des véhicules en interne. Mais cela ne revient pas à fermer votre garage intégré : celui-ci peut rester actif et se concentrer sur les réparations simples et les activités spécialisées, telles que l’entretien des bennes, des balayeuses ou des véhicules spéciaux !

 

 

—  La LLD n’est pas adaptée aux véhicules spécifiques

 

Au contraire ! Les loueurs travaillent avec des carrossiers spécialisés dans l’aménagement des véhicules pour répondre à tous les besoins spécifiques… et le coût de cet aménagement est lissé sur la durée du contrat. La seule condition est de bien spécifier vos besoins dans le cahier des charges !

 

 

—  La LLD n’est pas éligible au FCTVA

 

 

🔍  C’est quoi, le FCTVA ?

Le Fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée est une dotation versée aux collectivités territoriales et à leurs groupements, prélevée sur les recettes de l’État. Il assure une compensation, à un taux forfaitaire de 16,404 %, de la TVA pour des dépenses d’investissements.

 

 

Certes, mais il ne s’agit pas d’un inconvénient : le bénéfice du Fonds de compensation pour la TVA ne s’applique pas aux dépenses d’entretien et de gestion du véhicule (ce qui représente 70 % du coût global d’usage), mais uniquement au véhicule. La LLD permet quant à elle d’agir sur l’ensemble des coûts d’usage, avec une TVA qui ne s’applique qu’à la surface réellement financée, soit 35 % en moyenne du prix global du véhicule.

 

 

✏️  En résumé, la plupart des idées reçues sur la location longue durée ne tiennent pas la route ! Cette solution de financement propose de vrais avantages, permet de mieux anticiper et contrôler les coûts. Vous avez encore des doutes ? Des questions restent en suspens ?

✉ INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Recevez chaque mois les dernières actualités et nos conseils d’expert autour de la mobilité (financement, fiscalité, transition énergétique,...).

En savoir plus sur la Notice d'information

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.
 

*Les données personnelles recueillies dans le cadre de ce formulaire sont traitées par Public LLD, filiale à 100% d’Arval, responsable de traitement, afin de lui permettre de vous adresser sa newsletter objet du présent formulaire. Elles pourront donner lieu à l’exercice notamment du droit d’accès, de rectification, d’opposition, d’effacement et/ou de limitation conformément à la règlementation applicable en matière de protection des données personnelles, en écrivant à Arval, Service du Délégué à la Protection des Données, au 22, rue des Deux Gares 92564 Rueil-Malmaison ou de compléter en ligne le formulaire de protection des données sur l’adresse https://www.arval.fr/formulaire-privacy ou par mail  via privacy@arval.fr. Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits Informatique et Libertés ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL. Pour plus d’information sur la protection de vos données personnelles par Arval : https://www.arval.fr/politique-confidentialite.

 

Suivez-nous
Afficher plus Afficher moins
Dernières infographies
A télécharger

Rédiger un cahier des charges pour renouveler sa flotte automobile : le guide !

Vous envisagez de renouveler votre flotte automobile ? Une telle démarche passe inévitablement par la rédaction d’un cahier des charges. Pour vous simplifier la tâche, nos experts vous ont concocté un guide pratique !

Dim 15/11/20