Visuel trottinette

Qui fait quoi en matière de trottinette électrique ?

Mobilité 29 Jun 2021 , par
La rédaction

🛴 Elles sont vertes, noires et blanches, oranges, blanches et vertes…. Qui sont-elles ?

 

Ce sont les trottinettes électrique, symbole s’il en est, de l’explosion des micro-mobilités dans l’espace urbain depuis quelques années. Leur croissance est si exponentielle qu’il a fallu en toute urgence réglementer leur utilisation et les intégrer au Code de la route (chose faite en 2019).


Les collectivités locales ont appris à vivre avec et structurent désormais des appels d’offres pour installer des services de trottinettes à l’attention de leurs concitoyens.

 

 

Comment ça fonctionne ? 

 

Les offres sont le plus souvent en libre-service ; il faut se connecter à l’application de chaque opérateur, créer un compte, localiser une trottinette, scanner le code barre (QR code) qui se trouve sur le guidon et appuyer sur la touche de démarrage. La facturation se fait à la minute ou par forfait et en ajoutant une prise en charge. Mais qui sont les principaux opérateurs de l’écosystème des trottinettes électriques en France ?

 

 ♦  B comme Bird 

 

Après avoir géré (puis perdu) le service de trottinettes électriques de Paris et Lyon, la start-up américaine s’est relancée en jetant son dévolu sur Marseille, et plus généralement sur des petites et moyennes municipalités. L'entreprise a ainsi remporté les contrats d’Orange (Vaucluse, 30 000 habitants), Villemomble (Seine-Saint-Denis, 30 000 habitants). Depuis quelques semaines, des expérimentations sont aussi menées à Castres (Tarn), avec 150 trottinettes répartis sur 70 points de stationnement. La société vise une douzaine de villes françaises cette année et 50 en Europe.

 

 ♦  D comme Dott

 

 

La jeune pousse fondée à Amsterdam par deux Français (Maxim Romain et Henri Moissinac) a le vent en poupe. A l’été 2020, elle a remporté coup sur coup les très convoités appels d'offres de Paris (avec Tier et Lime) et Lyon (avec Tier) pour les trottinettes électriques. Elle veut aussi mettre le cap sur le Royaume-Uni et l’Espagne. Fin avril, la jeune entreprise a bouclé une levée de fonds de 70 millions d’euros. A ce jour, elle n'est installée « que » dans 18 villes, réparties dans cinq pays (France, Belgique, Pologne, Allemagne, Italie).

 

 ♦  L comme Lime

 

Les trottinettes Lime sont les premières arrivées sur le marché français et ont investi le pavé parisien depuis juin 2018. Le start-up américaine, filiale de Google, a exploité jusqu’à 7 500 deux-roues motorisées dans la capitale, avant la nouvelle réglementation imposant 5 000 engins maximum par opérateur. Lime a décroché en 2020 l’appel d’offres de la ville avec Dott et Tier et exploite donc 5 000 trottinettes. Avec 25 millions de trajets et plus de 3 millions d’utilisateurs en France, Lime, revendique le titre de leader mondial de la micromobilité. Il vient d’arriver à Nogent-sur-Marne dans le Val de Marne, avec la mise à disposition de 200 trottinettes.

 

 ♦  T comme Tier

 

Tier est présent dans 12 pays et 90 villes (Bale, Zurich, Oslo, Doha…). L’entreprise allemande a remporté l’appel d’offres de la ville de Paris (avec Bird et Lime) et gère aussi le service de Bordeaux et celui de Lyon (avec Dott). Dans la capitale, Tier est en cours de remplacement de ses 5 000 trottinettes en libre-service par de nouveaux modèles qui incluent casque pliable et batterie amovible. Les utilisateurs pourront ainsi recharger leur trottinette eux-mêmes en échange de réductions (15 minutes de trajet gratuit pour chaque batterie rechargée). Un réseau de points de recharge sera prochainement installé chez des commerçants partenaires.

✉ INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Recevez chaque mois les dernières actualités et nos conseils d’expert autour de la mobilité (financement, fiscalité, transition énergétique,...).

En savoir plus sur la Notice d'information

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.
 

*Les données personnelles recueillies dans le cadre de ce formulaire sont traitées par Public LLD, filiale à 100% d’Arval, responsable de traitement, afin de lui permettre de vous adresser sa newsletter objet du présent formulaire. Elles pourront donner lieu à l’exercice notamment du droit d’accès, de rectification, d’opposition, d’effacement et/ou de limitation conformément à la règlementation applicable en matière de protection des données personnelles, en écrivant à Arval, Service du Délégué à la Protection des Données, au 22, rue des Deux Gares 92564 Rueil-Malmaison ou de compléter en ligne le formulaire de protection des données sur l’adresse https://www.arval.fr/formulaire-privacy ou par mail  via privacy@arval.fr. Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits Informatique et Libertés ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL. Pour plus d’information sur la protection de vos données personnelles par Arval : https://www.arval.fr/politique-confidentialite.

 

Suivez-nous
Afficher plus Afficher moins
Derniers articles
A télécharger

Rédiger un cahier des charges pour renouveler sa flotte automobile : le guide !

Vous envisagez de renouveler votre flotte automobile ? Une telle démarche passe inévitablement par la rédaction d’un cahier des charges. Pour vous simplifier la tâche, nos experts vous ont concocté un guide pratique !

Dim 15/11/20