recharge voiture électrique

Les 5 questions à se poser avant de s’équiper d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable

Gestion 27 Aug 2020

En tant que professionnel, dirigeant de TPE ou de PME, vous envisagez de vous équiper d’un véhicule électrique ou d’un véhicule hybride rechargeable mais vous hésitez encore avec un véhicule thermique ? Nous répondons à 5  questions que vous devez vous poser avant de faire votre choix !

 

1 – Un véhicule hybride ou électrique sera-t-il adapté à mon usage ?

 

Un véhicule électrique ou hybride rechargeable ne peut pas convenir à tout le monde  ! Vous devez avant tout tenir compte de l’usage que vous faites de votre véhicule professionnel

Pour cela, étudiez le nombre de kilomètres que vous parcourez chaque année et le type de trajets que vous effectuez au quotidien : roulez-vous plutôt en ville ? Faites-vous beaucoup de kilomètres sur autoroute ?

Il y a à peine 5 ans, peu de véhicules électriques ou hybrides rechargeables avaient plus de 150 km d’autonomie. Aujourd’hui, les véhicules les plus récents dépassent les 450 km d’autonomie, comme le Hyundai Kona électrique ou le Kia e-Niro 64 kWh – et ils ne sont pas forcément les plus chers !

Commencez donc par évaluer votre usage et vos besoins afin de choisir un modèle et une motorisation, hybride ou 100 % électrique.

2 – L’autonomie d’un véhicule électrique ou hybride est-elle suffisante ?

L’autonomie réelle d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable dépend de plusieurs facteurs :

  • l’usage ;
  • la vitesse ;
  • la capacité de la batterie ;
  • les conditions météorologiques ;
  • la charge du véhicule ;
  • ou encore l’état des pneumatiques.

La consommation d’un véhicule électrique est à l’inverse de celle d’un véhicule thermique : moins d’énergie est consommée en ville, grâce aux nombreux temps d’arrêt et aux décélérations, quand beaucoup d’énergie est consommée à vitesse stabilisée sur autoroute.

De plus, certaines fonctionnalités du véhicule dépendant de l’électricité peuvent impacter l’autonomie de la batterie, comme le chauffage en hiver. C’est particulièrement vrai sur les véhicules qui ne sont pas équipés d’une pompe à chaleur, qui récupère habituellement la chaleur de l’air ambiant et des composants de transmission afin de baisser la consommation d’énergie du système de chauffage. En été, si votre véhicule est équipé d’une climatisation, vous pourriez rencontrer le même phénomène.

L’autonomie moyenne d’un véhicule électrique se situe aux alentours de 300 km, voire entre 400 et 500 km pour les modèles les plus récents. Cependant, il faut bien différencier l’autonomie réelle de l’autonomie annoncée par les constructeurs automobiles – même si cette dernière est aujourd’hui plus proche de la réalité, notamment grâce à la norme WLTP.

🚙 À lire : Qu’est-ce que l’autonomie d’un véhicule électrique ?

 

Au-delà de l’autonomie, le véhicule électrique ou hybride me convient-il ?

En plus de l’autonomie de ce type de véhicule, il vous faudra vérifier si le modèle répond à vos besoins, notamment en termes de taille, de confort, de catégorie et de prix

Aujourd’hui, la large gamme de véhicules proposée par les constructeurs devrait vous permettre de trouver le modèle qui vous ira comme un gant. N’hésitez pas à faire un essai de celui qui vous intéresse afin d’être certain qu’il vous convient.

 

3 – Où et comment vais-je effectuer la recharge de ma voiture électrique ou hybride ?

Vous craignez que la recharge de votre véhicule électrique ou hybride soit complexe ? Pourtant, la recharge est de plus en plus accessible. Au-delà d’être possible à domicile, on compte aujourd’hui plus de 28 700 points de recharge en France !

La recharge de voiture électrique à domicile

Pour que vous puissiez effectuer une recharge de votre véhicule professionnel électrique sur votre lieu de travail ou chez vous, toutes les voitures sont fournies avec un câble de recharge permettant de les brancher à une prise domestique standard – sous réserve qu’elle respecte les conditions de sécurité et de capacité.

La recharge sur le lieu de résidence

Si vous résidez en maison individuelle, vous avez également la possibilité d’installer une borne de recharge murale ou une prise de charge rapide. Si vous êtes en copropriété, vous pouvez faire usage de votre « droit à la prise » afin d’installer une borne dans un logement ancien. Pour ce qui est des logements neufs, ils ont l’obligation de pré-équiper 10 % des emplacements des parcs.

La recharge sur le lieu de travail

Si vous souhaitez recharger votre véhicule électrique depuis votre lieu de travail en immeuble de bureau, sachez que depuis 2015, les bâtiments existants doivent équiper une partie des parkings d’entreprises de bornes de recharge. En ce qui concerne les bâtiments neufs ou rénovés, ils sont depuis 2012 dans l’obligation de se pré-équiper pour recevoir des bornes de recharge.

La recharge de voiture électrique en itinérance

Si la recharge à domicile est particulièrement simple à mettre en place, la recharge de voiture électrique en itinérance peut sembler plus délicate. Heureusement, de nombreux points de recharge sont accessibles : parkings, stations-service, commerces et supermarchés… 

Lorsque vous êtes à la recherche d’une borne de recharge près de chez vous ou lors d’un déplacement, de nombreuses applications mobiles existent pour vous faciliter la tâche, telles que Chargemap, Nextcharge ou PlugShare.

Véhicule électrique : que faire en cas de panne d’énergie ?

Tous les véhicules électriques sont livrés avec un câble qui vous permet de les brancher sur une prise domestique standard : en cas de panne, il vous suffit de trouver une prise de courant standard.

L’assistance de votre assurance ou de votre loueur peut également couvrir les pannes de recharge en vous remorquant jusqu’à la borne la plus proche.

🔌 À lire : Comment recharger son véhicule électrique ou hybride rechargeable ?

 

4 – Combien coûte une voiture électrique ou hybride rechargeable ?

 

À l’achat, il faut compter à partir de 20 000 € pour un véhicule neuf d’entrée de gamme et jusqu’à 100 000 € pour l’un des véhicules électriques haut de gamme de chez Tesla. 

Si vous optez pour la location longue durée, vous pouvez rouler en véhicule électrique à partir de 282 € / mois avec une Volkswagen E-UP ou en véhicule hybride de type Ford Fiesta à partir de 178 € / mois*.

Pour encourager l’achat et la location de véhicules verts, électriques ou hybrides, l’État propose différentes aides : bonus écologique, prime à la conversion... Ces véhicules bénéficient également d’une fiscalité avantageuse, notamment en termes de taxe sur les véhicules de société (TVS).

💰Retrouvez toutes les primes sur les véhicules électriques ou hybrides 

Le prix de la recharge de votre véhicule électrique ou hybride rechargeable

Le coût de recharge d’un véhicule hybride ou électrique est deux à trois fois moins élevé que celui d’un plein d’essence pour un véhicule thermique.

Par exemple...
 

  • La recharge à domicile : comptez entre 1,60 € et 3,56 € par 100 km, selon la consommation et le tarif de l’électricité en heures pleines ou creuses.
     
  • La recharge gratuite : certains commerces et centres commerciaux proposent une recharge gratuite à leurs clients (Lidl, Leclerc, Leroy Merlin...).
     
  • La recharge rapide : Izivia est un réseau de nouvelles bornes de charge rapide pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables, avec lequel il faut compter entre 0,5 € et 1 € les 5 minutes de charge.

 

Les nombreux avantages financiers pour la recharge de voiture électrique

En achetant ou en louant un véhicule électrique ou hybride rechargeable, vous pouvez bénéficier de nombreux avantages financiers, sous conditions, concernant la recharge de votre voiture, tels que :

  • un crédit d’impôt pour l’installation d’une borne de recharge à domicile ;
  • une économie sur votre assurance auto avec un tarif préférentiel pour ce type de véhicule ;
  • un prix de stationnement réduit, certaines communes proposant un tarif réduit voire une gratuité du stationnement pour les véhicules électriques ou hybrides ;
  • une économie sur l’entretien, moins coûteux sur ces véhicules.

 

5 – Dois-je acheter ou louer mon véhicule électrique ou hybride rechargeable ?

 

Acheter un véhicule électrique ou hybride rechargeable

Les technologies liées aux énergies propres évoluent sans cesse et très rapidement : un modèle neuf peut rapidement devenir obsolète, notamment en termes d’autonomie. 

Ces véhicules connaissant une forte dépréciation à la revente, vous n’êtes donc pas garanti de vous y retrouver financièrement – sans compter que l’achat d’un véhicule nécessite un apport initial important, et qu’il existe actuellement peu d’occasions sur le marché.

Louer un véhicule électrique ou hybride rechargeable

La location de ce type de véhicule vous permet de tester le véhicule sereinement, de vous assurer que le modèle et la technologie répondent bien à vos besoins et à ceux de votre activité, le tout sans affecter la trésorerie de votre entreprise

Vous pouvez également profiter des dernières avancées technologiques en louant un véhicule neuf plus récent à chaque renouvellement de contrat. Vous n’assumez ainsi pas le risque de dépréciation du véhicule à la revente : c’est le loueur qui assume ce risque pour vous. 

En LLD, vous pouvez également choisir une formule tout-compris qui vous garantit une certaine sérénité ainsi qu’une visibilité et une maîtrise de votre poste de dépense automobile.
 

Faut-il louer ou acheter la batterie ?

Certains constructeurs, comme Renault, Citroën, Peugeot ou encore Nissan proposent la location de la batterie de votre véhicule électrique ou hybride rechargeable

Cela permet de baisser le prix d’acquisition de votre véhicule, mais aussi de bénéficier d’une garantie pendant toute la durée du contrat (panne, entretien...).

En revanche, dans le cas d’un achat, vous ne supportez pas de paiement mensuel ni de limite de kilométrage.

Malgré ces 5 réponses, vous avez encore certaines interrogations concernant l’achat ou la location de véhicules électriques ou hybrides ? Retrouvez notre foire aux questions dédiée aux véhicules verts, ou demandez à être rappelé par l’un de nos experts ! 

 

être rappelé par un conseiller Arval

   

* Exemples de loyers au 04/09/2020. Offre réservée aux professionnels.
Pour une Volkswagen E-UP 2.0 5P 37 KWH neuf sans option en location longue durée de 48 mois et 15 000 km/an, 48 loyers de 282 € TTC/mois avec une majoration du 1er loyer de 2 821 € TTC.
Pour une Ford Fiesta 3P 1.0 Ecoboost 125CH MHEV Cool & Connect neuf sans option en location longue durée de 48 mois et 15 000 km/an. 48 loyers de 178 € TTC/mois avec une majoration du 1er loyer de 1 777 € TTC.

Le loyer comprend les services associés suivants : Maintenance, Assistance Plus, Perte Financière, Véhicule Relais Performance Plus Catégorie B (Arval mettra à disposition du bénéficiaire un véhicule relais de catégorie B dans les limites des disponibilités des Loueurs courtes durée et des dispositions réglementaires pendant la durée de réparation du véhicule immobilisé). Suivant les modalités et restrictions pour plus de détail vous pouvez consulter les conditions de location arval.fr.

 

Crédit photo : Adobe Stock

Lire la suite Voir moins
Derniers articles
A télécharger

Voiture hybride et électrique : les nouvelles énergies pour votre véhicule pro !

Alors que le cadre législatif actuel est propice à l’usage d’une voiture hybride ou électrique pour votre activité professionnelle, s’équiper d’un véhicule professionnel « propre » soulève de nombreuses questions : voici tout ce qu’il faut savoir !

mer 05/08/20

[FAQ] Location longue durée : comment ça marche ?

Vous avez besoin de vous équiper ou de changer de véhicule professionnel et vous aimeriez en savoir plus sur la location longue durée (LLD) ? Nous avons réuni les interrogations les plus fréquentes dans une foire aux questions !

ven 26/06/20

Qu’est-ce que la taxe sur les véhicules de sociétés (TVS) ?

Votre véhicule professionnel est-il concerné par la taxe sur les véhicules de société (TVS) ? Comment celle-ci est elle calculée est prélevée ? On fait le point !

mar 23/06/20